Rechercher
  • Tatiana Chaumont

Novas ou le combattant animiste singulier.

Mis à jour : 24 sept. 2019


Novas : Une approche artistique singulière

Depuis plus de huit ans, le travail de Novas prend progressivement tout son sens.

En passant par le dessin, la photographie, le photomontage, le dessin numérique, la vidéo, le travail du masque, la couture, le maquillage et la performance ; À 31 ans, cet artiste a expérimenté et a su dégager une approche singulière qui se démarque des artistes de sa génération. Il ne se montrera jamais tel qu’il est vraiment à travers son art. Il offrira plutôt au spectateur ou au regardeur un voyage, une exploration de son monde, du réel et de l’imaginaire collectif.

Laboperf 14#

Lors du Laboperf 14# du 25 Novembre 2018, évènement organisé par Annabel Guérédrat et Henri Tauliaut, sur la plage des pétrifications de Sainte-Anne en Martinique; Novas me proposa de l’assister. Il a choisi l’espace idéal pour réaliser une performance. Nous avons commencé par récolter des éléments naturels : feuilles, cocos, branches, puis il m’indiqua méthodiquement le scénario. Celui-ci serait recouvert de feuilles, il s'éveillerait à la vie, il serait autre, il serait un combattant animiste

Un personnage hybride ou la rencontre des temps anciens et du nouveau monde

Novas avait réalisé un masque bleu vif cousu de tissus épais faisant penser à des papillons ou encore à des feuilles. C’est dans ses rêves et dans ses visions que lulu trouve l’inspiration. Doué d’une imagination fertile de plus en plus maîtrisée, il retranscrit dans ses performances et ses costumes des personnages hybrides aux couleurs vives où brillances et juxtapositions d’éléments offrent à voir quelque chose à la fois d’étranger et d'ancré en chacun de nous. Il fait rencontrer des temps anciens au monde de demain.

Novas : entre nature, spiritualité et identité

Le travail de Novas a une approche spirituelle, il évoque la notion d’esprit et de projection astrale. Il crée une correspondance entre l’univers végétal, partant de la racine à l’éclosion jusqu’à la vanité. La fleur éclose évoque pour lui son épanouissement identitaire et artistique. Il s’intéresse et pense à la manière d’une plante qui a besoin d’un temps nécessaire pour se manifester. Saisit par les organes reproducteurs des plantes aux deux sexes; Lulu transpose cette réflexion au monde du carnaval ; ou durant cette période les hommes se griment en femme et les femmes en homme.

Un Rituel performé où le temps s'arrête

Inspiré par l’histoire de l’art, les arts contemporains, Africain, Japonais, les mythologies Amérindiennes, les sciences ; l’artiste exécute une chorégraphie préparée dans son esprit et laisse par moment l’improvisation, l’accident, la césure entre le présent et le passé l’animer. Le temps s’arrête, la brêche s’ouvre. Lorsqu’on est face à cette entité, à ce rituel performé, l’environnement extérieur nous échappe. On se demande qui est cet autre; cet autre qui doit sortir de Novas. Son approche est forte, audacieuse et sensible.

Le combattant animiste qui chasse les mauvais esprits...


Ne manquez pas la vidéo


http://www.novasartiste.com