Rechercher
  • Tatiana Chaumont

Tremplins pour l'Art Actuel en Martinique : La Station Culturelle et la Coursive à Fort-de-France

Mis à jour : 23 sept. 2019


Dans l’article précédent nous nous étions penchés sur le travail de Ford Paul,

actuellement en résidence artistique au sein de l’association la Station Culturelle, à la Coursive, au 118 rue Lamartine, Fort de France, en Martinique.

À DÉCOUVRIR


La Station Culturelle à Fort-de-France est une structure mise en place en Novembre 2018 pour soutenir les artistes émergents et promouvoir l'art. Fondatrice : Eléna-Lou ARNOUX et La Coursive - espace crée par Mathieu GUERARD - logo : Kaël FAZER

Qui sont ces acteurs de l’ombre qui œuvrent pour mettre en avant le patrimoine artistique antillais émergent ?

C’est d’abord une belle rencontre entre Eléna-Lou ARNOUX, fondatrice de l’association la Station Culturelle et de Mathieu GUERARD, propriétaire de la Coursive, qui décident ensemble de s’impliquer pour soutenir, conseiller et promouvoir les jeunes artistes de la Caraïbe.

En visitant ce lieu et en rencontrant les artistes, il m’a semblé qu’ici se crée un point tellurique de brassage artistique, d’énergie, de passion et d’échanges.

Pour comprendre d’où vient cette magnifique effervescence, il faut connaître l’histoire de ces rares gardiens de l’art actuel.

Dans une première partie, vous découvrirez le parcours de Mathieu GUERARD

puis en seconde partie, sous forme d’interview Eléna-Lou ARNOUX répondra directement aux questions posées.


Mathieu Guerard et ses oeuvres - Plasticien et Enseignant - à la Pool Art Fair 2011 - Ford-De-France à l'hôtel de l'Impératrice - Photo - Tatiana Chaumont

Mathieu GUERARD, un artiste, un professeur, un grand socialisateur.

Durant son enfance, Mathieu adore les papeteries, les matières, les supports, il s’exprime par le dessin, ses petites BD qu’il montre ont pour but d’émouvoir ou de faire rire ses camarades de classe.

C’est la rencontre d’un professeur d’arts plastiques, Jean-Paul MARCHANDIAU, qui le marque et l'incite à développer sa créativité. Il va à Chalon-sur-Saône,

au lycée Mathias pour prendre l’option photographie.

Après l'obtention d’un Bac SVT, il entre à la faculté Jean Monnet à Saint-Etienne dans le but d’enseigner les arts plastiques.


GALETTES de TERRE - 2010 montages numériques de dessins, sculptures et photographies réalisées suite au tremblement de terre de 2010 en HAÏTI. Œuvre de Mathieu Guerard

Faut-il être artiste professionnel pour être curieux et avoir une grande ouverture d’esprit ?

À cette question, il pense que non. Il enseigne et cela ne l’empêche pas de créer.

Car c’est à travers l’art qu’il peut interroger des thématiques comme l’altérité; ses expressions qui le rapprochent des individus touchés par l’environnement.

Il questionne depuis plusieurs années l’espace assujetti à des risques majeurs, à des catastrophes naturelles ou à celle causée par l’homme, un sujet dont nous sommes de plus en plus sensibles.


Rhino Afrodisiaque - Œuvre de Mathieu Guerard - "Les portes et fenêtres ont une présence récurrente dans les œuvres de Mathieu GUERART. Elles deviennent support d'assemblage où se mêlent des matières usées par le temps, chargées . Diapositives, canettes, toiles éfilées, barre de fer rouillées, sont autant de constituants de ces pièces qui évoquent l'influence de l'homme sur son environnement."

Après avoir obtenu un Master d’arts plastiques à la faculté de Saint-Etienne,

Mathieu commence à enseigner dans la région française de Bourgogne, d’abord en tant que contractuel puis il passe le Capes en interne. En 2004, Il demande à être muté en Martinique, endroit qui lui était totalement inconnu. Il avait besoin d’ailleurs et de se confronter à la différence. Ce fut un magnifique électrochoc, il a pu se nourrir de l’environnement et de la générosité des Martiniquais.

Les premières expositions de Mathieu GUERARD


Exposition de groupe - Solidarité Haïti 2010 - à la Villa Chanteclerc - Martinique - Organisé par Habdaphaï - Oeuvres et Photo Mathieu Guerard - Affiche Tatiana Chaumont

Mathieu a réalisé une dizaine d’expositions.

Il commence en 2010 à exposer à la Villa Chanterclerc (Martinique), une exposition de groupe dédiée aux tremblements de terre en Haïti, en soutien aux artistes Haïtiens,

organisée par l’artiste HABDAPHAI.


Exposition Collective CORPS & IDENTITÉ - 2010 à L'Atrium - à Fort-De-France - Martinique - Affiche Christophe Vielet - Œuvre à droite de Mathieu Guerard - Exposition organisée par Tatiana Chaumont

Sa pratique s’est alors concentrée sur la notion d’environnement instable.

Cette relation entre le corps et l’environnement fait aussi écho à une exposition à laquelle il a participé : “Corps et Identité” en 2010 à l’Atrium, à Fort de France.

Le paysage anthropomorphe, la porosité, l’architecture, l’humain et l’environnement, restent son fer de lance.


Il réalise une exposition personnelle à L’Atrium en 2014.

Il collabore avec plusieurs collectifs comme Convergence Caraïbe.

Comment exerce-t-il ?


Mathieu pense, prend beaucoup de notes, conceptualise un projet qu’il mettra en place progressivement. Il accumule les images autour d’une idée.

Exposer n’est pas sa priorité pour le moment car il est de plus en plus exigeant avec son travail. Il exerce en sous-marin et révèlera son œuvre une fois qu’il en sera parfaitement satisfait. Il pratique tout autant le numérique, que l’encre sur papier : il a une pratique mixte. il s'intéresse aussi à la topographie foyalaise et utilise un drone pour photographier plus particulièrement son quartier.

à gauche Extrait Oeuvre de Mathieu GUERARD avec la participation de Ricardo Ozier Lafontaine

à droite Lampedusa - Série DIAsPOra - Techniques mixtes 50x70 cm - Oeuvre de Mathieu Guerard


KON BOL SIK - Oeuvre de Mathieu Guerard

Comment est venu l’idée de créer la Coursive?

La Coursive est à la fois un espace de résidence,

de rencontres et d’expositions.

Cela fait 3 ans que Mathieu a acheté cet espace qu’il a progressivement restauré avec la collaboration d’artistes, amis et collaborateurs. La brasserie le Garage Popular étant collé au bâtiment, ce sont les responsables de l’établissement qui lui ont parlé de ce lieu mis en vente. Mathieu en parle à des artistes. Sensibles à sa démarche, c’est là que vient l’idée de créer un lieu de création et de résidence au cœur de Fort-de-France.

À travers cette démarche, Mathieu souhaite casser le train train de l’insularité et démontrer autre chose, de développer un projet ambitieux et communautaire,

de créer des relations pour mettre en avant les talents des jeunes.


Eléna-Lou ARNOUX, Pauline et Mathilde BONNET, Arthur FRANCIETTA, NOVAS, Stéphanie DESTIN, Ford PAUL, Nicolas MIRABEL, Jérémie PRIAM, Ricardo Ozier LAFONTAINE, Jean-Marc HUNT, Gwladis GAMBIE, Mathieu GUERARD, Kaël FAZER, Tatiana CHAUMONT - photos prises à différents moments novembre 2018 - février 2019 - Photo à droite par Jean-Marc HUNT à Gauche par Tatiana CHAUMONT

Mathieu GUERARD souhaite aller à la rencontre des autres et comprendre mieux encore l’incroyable puissance artistique de la caraïbe. Il offre la place aux artistes émergents, un espace d’expression d’envergure comme un tremplin vers de beaux projets à venir...


Eléna-Lou ARNOUX,

une administratrice, organisatrice d’évènement

et médiatrice culturelle audacieuse et téméraire.

Qui es tu ?

"Je m'appelle Eléna-Lou ARNOUX. Je suis née et j'ai grandi en Martinique. Après deux ans en classe préparatoire littéraire au lycée Bellevue, j'ai intégré une double licence Lettres Modernes et Histoire de l'Art à Lyon. L'année suivante, j'ai entamé un travail de recherche sur « Le surréalisme et l’art en Haïti de 1930 à 1970 », ce qui m'a permis de valider un master en Histoire de l'Art. Enfin, ma formation en classe préparatoire au sein de l’Institut National du Patrimoine et à l’école du Louvre m’ont enseigné la gestion administrative, scientifique et technique d’une collection. Parallèlement, je me suis spécialisée en médiation culturelle afin

d'acquérir des compétences complémentaires. J'ai eu l'occasion de travailler tant dans de grandes institutions publiques qu'au sein d'associations. Néanmoins, je désirais mettre mes compétences au service de mon pays natal et avoir l’opportunité d’œuvrer à la sauvegarde, au développement et à la mise en valeur du patrimoine martiniquais. Aussi ai-je fait le choix de rentrer en Martinique en 2016." Eléna-Lou ARNOUX - photo de Mathieu GUERARD

Comment as tu rencontré Mathieu?

"J'ai rencontré Mathieu Guerard grâce à Anthoni Dominguez, Conseiller pour les Arts Plastiques et les Musées à la DAC Martinique. Depuis son arrivée à la DAC, il encourage les différents acteurs culturels à se rencontrer, échanger et s'unir pour permettre à certains projets comme le nôtre de voir le jour."

D'où est venu l'idée de créer cette association?

"Depuis que je suis en master, je réfléchis aux modalités de la création d'une résidence d'artistes en Martinique. Lorsque je suis rentrée en Martinique, j'ai pris contact avec Frédéric Guilbaud qui a accueilli de nombreux artistes en résidence pendant dix ans. Malheureusement, il avait déjà mis un terme à ses activités. Ma rencontre avec Mathieu m'a permis de repenser le projet et lui a insufflé un nouveau souffle. Si les objectifs de l'association correspondent à mes convictions, ils sont également en adéquation avec le lieu acheté, rénové, investi et repensé par Mathieu. Cela fait plusieurs années que j'envisage de créer une telle association mais tout cela ne s'est vraiment concrétisé qu'après ma rencontre avec Mathieu."

Quel est l'objectif de cette association?

"Cette association a pour objets de :

- Soutenir et diffuser la création contemporaine

- Permettre l’accès à la culture au plus grand nombre et tout ce qui est relatif aux actions de médiation culturelle

- Soutien à la coopération culturelle et accompagnement des artistes.

Ainsi, l'association a pour principal objectif d'accompagner et de soutenir la jeune création. Plus concrètement, il s'agit de proposer aux jeunes artistes des espaces de création et de diffusion, ainsi qu'un accompagnement administratif personnalisé. Pour ce faire, l'association a investi La Coursive et y a inauguré deux ateliers d'artistes et des espaces communs de travail en novembre 2018.

Le 14 mars 2019, nous inaugurons la salle d'exposition."

Comment avez-vous choisi les artistes résidents ?


Brice LAUTRIC & Ford PAUL dans l'espace de résidence LA COURSIVE & LA STATION CULTURELLE. Préparation de l'exposition : meanwhile, somewhere in 14°N 61°W... SHORT NOTICE #3 « Existence » with Arthur Francietta, Jérémie Priam, Brice Lautric & Ford Paul.- Prise de vue Ford PAUL

"Bien que nous soyons une petite structure de moins d'un an d'existence, nous souhaitons offrir un cadre professionnel aux artistes. Le dispositif des ateliers est un peu spécifique :

Ce n'est pas véritablement une résidence; nous espérons que cela le deviendra à terme, mais ce n'est absolument pas une simple location d'espace. Aussi, en septembre 2018, l'association a diffusé un appel à candidatures. Les profils des artistes postulant ont été examinés et évalués par une commission selon divers critères. Il était important pour l'association de permettre à des artistes professionnels d'accéder à ce dispositif. Les trois artistes sélectionnés ont signé un contrat avec l'association, engageant les deux parties à travailler ensemble pour la durée d'un an.

Nous avons retenu la candidature de trois artistes : Ford Paul

et un duo d'artistes, Pauline et Mathilde Bonnet. Tous venant de la Guadeloupe.


Pauline et Mathilde BONNET dans leur atelier à LA COURSIVE - LA STATION CULTURELLE au coeur de FORT DE FRANCE - Martinique - Photos : Gaëlle LE BARS

Outre l'évidente qualité esthétique de leur travail et la pertinence de leurs démarches respectives, tous trois ont été choisis car ils sont de jeunes artistes professionnels, diplômés d'école d'art et ayant eu des expériences significatives mais qui manquent encore de visibilité en Martinique.

Franchement diplômés, ils ne disposent malheureusement pas toujours d'accompagnement et d'espaces de travail, ce qui peut conduire à l'isolement. La Coursive leur permet de prendre possession d'un atelier mais aussi de s'insérer dans une dynamique d'échanges, de partages et de collaborations avec d'autres artistes, plus ou moins expérimentés."


Eléna-Lou ARNOUX, Pauline et Mathilde BONNET, Brice LAUTRIC, Arthur FRANCIETTA, NOVAS, Ford PAUL, Jérémie PRIAM, HABDAPHAI, Gwladis GAMBIE, Mathieu GUERARD, Kaël FAZER, - photo prise à différents moments novembre 2018 à février 2019 Par Mathieu GUERARD

Quels sont les projets de la Station Culturelle et de la Coursive dans l'avenir?

"Le 14 Mars 2019, nous inaugurons l'espace d'exposition avec la présentation du travail des trois artistes résidents.

Nous travaillons également à la mise en oeuvre d'un projet avec une classe de terminale spécialité Arts Plastiques du lycée de Bellevue. La démocratisation de l'art et la médiation étant des points essentiels pour nous, l'association propose d'accompagner les lycéens sur leur projet en leur permettant de rencontrer tous les corps de métier qui prennent part aux différentes étapes de la création d'une exposition. A plus long terme, nous souhaitons rénover progressivement le bâtiment afin de proposer, d'ici quelques années peut-être une véritable résidence d'artistes."


Travaux à la Coursive - salle d'exposition - 118 rue Lamartine - Fort de France - Martinique - Photo - Mathieu GUERARD

Qui sont les partenaires et membres qui ont contribué à la mise en place de l’association La Station Culturelle ?

Les membres du bureau :

- Présidente : Eléna-Lou ARNOUX

- Vice-présidente : Cindy CARTESSE, chargée de communication, partenariats et relations aux publics

- Trésorier : Stéphane ARNOUX, diplômé de l'EIAM (actuel EGC) en Management

- Secrétaire : Rodrigue KRIER, commercial et amateur d’art

- Membre actif : Mathieu GUERARD, artiste et professeur d'arts plastiques

- Membre active : Laura BUCHER, étudiante en histoire

Lissa LOUIS-THÉRÈSE, diplômée de l'Institut d'Etudes Politiques de Lyon en Gestion de projets, coopération internationale et développement

Partenaires :

Nous sommes soutenus par beaucoup de personnes qui nous apportent leur aide à leur niveau et/ou leur expertise comme :

Ricardo OZIER-LAFONTAINE, Raymond MÉDÉLICE, Anthoni DOMINGUEZ, Arthur FRANCIETTA, Hervé POIRIER, Kaël FAZER, que je remercie infiniment car ils contribuent tous à faire vivre ce projet. Ils sont essentiels et sans eux les choses auraient été toutes différentes.

Toi qui est passionnée par l’art et les artistes, as-tu, toi aussi, une pratique artistique ?

Je n’ai pas de pratique artistique si ce n’est l’écriture.

J’ai eu le privilège de grandir dans une famille très cultivée, présentant un vif intérêt pour l’art et la littérature. Au moment de poursuivre mes études, j’ai découvert que la fac de Lyon proposait le double cursus lettres modernes et histoire de l’art ; ça a été une révélation.

Comment peut-on vous contacter ?

Email : station.culturelle@gmail.com

Comment postuler pour être résident artistique :

Il suffit de répondre aux appels à projets lancés en septembre de chaque année.

Prochain évènement :

Le 14 mars 2019,

INAUGURATION du lieu LA COURSIVE

et des ateliers d’artistes

Le site web en cours de construction.

En attendant vous pouvez les suivre sur facebook et sur Instagram.

--------------------------------------------------------------------------------------


> Création de site web

> Rédaction de contenu texte

> Graphisme Multimédia ( Logo, photo, vidéo ...)

> Etude Webmarketing - SEO

> Stratégie de Communication

> Formation

Master en ART & Chef de projet WEB - Contact : web.art.bio@gmail.com

#Martinique #art #tatianachaumont #FordPaul #FortdeFrance #résidence #LaStationCulturelle #LaCoursive #ElénaLouARNOUX #MathieuGUERARD #artactuel #JeanPaulMARCHANDIAU #HABDAPHAI #AnthoniDominguez #PaulineetMathildeBonnet #RaymondMédélice #ArthurFRANCIETTA #JérémiePRIAM #RicardoOzierLAFONTAINE #JeanMarcHUNT #GwladisGAMBIE #NOVAS #KaëlFAZER #BriceLautric